10.04.2019

« Il était temps que le CNG soit considéré comme une alternative à part entière. »

Ecodrive, le supplément éco-conduite d'Auto Trends, sera entièrement consacré au CNG ce mois-ci. Le magazine n’a pas manqué d’interviewer Didier Hendrickx de Gas.be à ce sujet. Il a évoqué la popularité croissante du CNG, la progression du réseau de distribution et de l'offre de véhicules. Sans oublier d’adresser une question véhémente aux décideurs politiques. Parce que, selon Didier Hendrickx, au lieu de chercher une solution toute faite, ils devraient envisager la combinaison de plusieurs carburants pour développer une mobilité durable.
 
Selon Didier Hendrickx, l'avenir du CNG s'annonce très prometteur. Fin février 2019, pas moins de 14.600 véhicules CNG et GNL étaient déjà en circulation en Belgique et les constructeurs proposent toujours plus de nouveaux modèles. Par ailleurs, malgré l'introduction des nouvelles normes WLTP en début année, les ventes ne cessent de progresser ».
 
« L’Europe compte aujourd’hui 1,5 million de véhicules au CNG. Les gouvernements et les constructeurs n’ont pas à se montrer frileux sur ce marché en évolution rapide. Heureusement, certains constructeurs ont bien compris les avantages du CNG, le coréen Ssangyong par exemple, ou une marque bien établie comme le Groupe Volkswagen.
 
Un plein devenu possible partout.
Le nombre de stations-service proposant le CNG et le GNL a cessé depuis longtemps d'être un frein au développement de ce type de mobilité en Belgique. « Il y a déjà 107 stations CNG disponibles et 7 pour s’approvisionner en GNL. Une trentaine de nouvelles stations viendront s’ajouter cette année » précise Didier Hendrickx. 15 des 30 stations prévues seront situées en Wallonie, de sorte que le retard sera bientôt comblé.
 
Le CNG , un carburant de substitution à part entière.
« Le CNG est enfin considéré comme un carburant de substitution à part entière par les autorités régionales » fait remarquer Didier Hendrickx. Pour lui, il est clair depuis longtemps que le gaz représente actuellement le carburant de remplacement idéal et le plus économe en énergie, dans l’attente d'autres applications durables. « Je pense aussi que nous verrons apparaître une combinaison de différents carburants. Les politiciens ne devraient donc pas chercher une solution toute faite, comme c'est parfois le cas.»
 
Vous désirez en savoir plus ? Découvrez l'article complet ci-dessus.

ECODRIVE FR.pdf