28.02.2021

Construire, rénover et chauffer de façon durable ? Optez pour le gaz !

Nos maisons doivent devenir ‘future proof’, à savoir construire ou rénover de manière durable et choisir une énergie durable. Que ce soit pour une nouvelle construction ou pour une rénovation, le gaz reste le choix le plus populaire pour se chauffer. D’après une étude réalisée en 2020, 57% des lecteurs du Vif utilisent le gaz comme source d’énergie. 93% considèrent les panneaux solaires comme une source d’énergie verte. Les prescriptions, actuelles et futures, de construction et de rénovation influencent fortement le marché de l’énergie. En optant dès aujourd’hui pour le gaz, combiné ou non avec des énergies renouvelables, et en passant plus tard au gaz ‘vert’, vous jouez la sécurité pour l’avenir. Et vous respectez les objectifs climatiques pour votre maison.

Conseils pour construire et rénover de façon durable et efficace sur le plan énergétique

1. Passer du mazout au gaz.
L’Europe veut être climatiquement neutre d’ici 2050. Nous devons donc opter pour des alternatives ‘vertes’ dans nos maisons. La première étape consiste à passer du mazout au gaz pour le chauffage. Le gaz est une source d’énergie fiable, verte, abondante et meilleure pour l’environnement et la qualité de l’air (40% d’émissions de CO2 en moins, moins de particules fines et de NOx).

2. Économique.
Le gaz est et reste une des formes d’énergie les plus économiques. Tant sur le plan de l’achat que de la consommation, les économies peuvent s’avérer considérables. En un an, le prix du gaz a d’ailleurs baissé de 30%, réduisant la facture de plus de 230 euros par an. Une nouvelle chaudière à condensation consomme en outre d’énergie en moins. L’installation d’une nouvelle chaudière à condensation au gaz évèle aussi moins chère que celle d’une chaudière à condensation au mazout. Le coût d’entretien est aussi moins élevé.

3. Combinable avec des sources d’énergie renouvelables.
Le gaz est l’allié idéal si vous voulez réduire encore plus votre empreinte écologique. Associé à une chaudière solaire, une pompe à chaleur, une pile à combustible et/ou une chaudière hybride, le gaz offre des solutions non seulement bonnes pour l’environnement mais aussi pour le portefeuille. Le label énergétique européen détermine la consommation et donc la facture énergétique. Les dernières technologies du gaz - pompes à chaleur à gaz, piles à combustible, etc. - obtiennent le label A++. - obtenir le label A++.

4. Passer facilement plus tard au gaz ‘vert’.
Le gaz vert ou biogaz est un alternative produite localement et le secteur agricole.Le gaz naturel d'aujourd'hui est la source d'énergie de demain, déclare Kris De Wit de Gas.be. "Le gaz naturel deviendra plus vert dans les années à venir grâce à l'utilisation du biométhane et de l'hydrogène vert. De cette manière, elle restera un choix extrêmement durable, sans nécessiter d'investissements majeurs. Le passage au gaz ‘vert’ ne requiert pas ou peu de modifications et son coût reste limité car il n’est pas nécessaire d’acheter une installation différente ni de changer les tuyaux dans la maison." Demandez à votre fournisseur de gaz s'il peut déjà vous offrir du gaz vert.

5. Des primes intéressantes.
Grâce à diverses primes, il est désormais judicieux de passer au gaz ou de remplacer d’anciens appareils à gaz. Vous pouvez, par exemple, recevoir de gas.be une prime d’au moins 500 euros pour le remplacement d’une chaudière à gaz de plus de 20 ans. Des primes sont aussi proposées par les gestionnaires des réseaux de distribution et les autorités locales.
 

Emission CO2 Se chauffer au gaz