17.03.2021

TOTAL ouvre la première station bio-CNG en Wallonie

Après la mise à disposition de la toute première station-service de bioCNG de Belgique fin 2019, Total poursuit l’implémentation opérationnelle de solutions de carburants alternatifs avec l’inauguration de la station-service bioCNG de Jambes. « C’est en offrant l’accès à tous ceux qui ont fait le choix de contribuer à la transition énergétique en optant pour les véhicules CNG – en tant que société ou personne privée – que nous atteindrons les objectifs climatiques fixés. » explique Stefaan De Ganck, directeur mobilité et nouvelles énergies chez Total. « En effet, quelque 23 000 véhicules privés et professionnels roulent déjà au CNG en Belgique et nous souhaitons encourager cette courbe croissante avec des solutions encore plus écologique, notamment grâce à notre Nio-CNG.» Offrir l’accès à des solutions de transition Le Groupe Total a annoncé en mai dernier son ambition d’atteindre la neutralité carbone à l’horizon 2050. Ceci en phase avec la société et pour l’ensemble de ses activités mondiales, depuis sa production jusqu’à l’utilisation par ses clients de ses produits énergétiques vendus. « C’est de manière pragmatique et durable que Total diversifie son mix énergétique.
Nous avons la conviction que la complémentarité des énergies sera source de synergies, de création de valeur et d’avancées technologiques. Le gaz naturel fait partie des solutions de transition vers un monde neutre en carbone, c’est pourquoi nous souhaitons continuer à croître sur toute la chaîne de valeur du gaz, de la production à la commercialisation, » explique Bernadette Spinoy, Directrice Générale de Total Belgium. De son côté, le Ministre Philippe Henry précise : « Pour répondre aux objectifs wallons de transition énergétique et climatique, il est important de diversifier et de verduriser les sources d’approvisionnement dans le secteur du transport. Dans ce contexte, le bioCNG a une place légitime et doit contribuer à réduire les émissions de gaz à effet de serre et la pollution atmosphérique ».

A propos du Bio-CNG
Le CNG (le gaz naturel comprimé) est actuellement le combustible fossile le plus propre et représente une alternative écologique au diesel, à l’essence et au LPG. De plus le CNG est économiquement très attractif.
« Le CNG permet déjà de réduire drastiquement les émissions de NOx et de particules fines et de limiter les émissions de CO2. Le Bio-CNG contribue à une décarbonation rapide du transport grâce à une énergie produite de plus en plus localement, » explique Didier Hendrickx, Public Affairs Manager chez gas.be

L’accessibilité au réseau
En matière de mobilité durable, ORES se positionne auprès des autorités publiques et des acteurs du secteur comme un facilitateur. « Nous apportons nos expertises, notre connaissance du réseau de distribution et notre capacité d'innovation de manière à leur offrir des solutions concrètes pour le raccordement des installations de rechargement. Complémentairement à la mobilité électrique, nous considérons toujours le CNG comme l'alternative de mobilité durable la plus réaliste. Le gaz naturel est immédiatement disponible à travers nos réseaux, il est moins polluant que les autres carburants fossiles classiques et est tout aussi pratique. La station inaugurée aujourd’hui en est un exemple d’autant plus parlant qu’elle propose une avancée notable avec la distribution de bioCNG, » explique Didier Moës, Directeur Infrastructures chez ORES.

Biométhane Rouler au CNG Emission CO2 Gaz vert Nouveautés