14.01.2020

Choisir un véhicule CNG, c’est miser sur l’avenir

Le Salon de l’Auto est l’heure du choix d’un nouveau véhicule pour un grand nombre de citoyens. S’il n’est pas facile de se retrouver dans la multiplicité des modèles et des carburants utilisés, l’écoscore peut vous aider à prendre une bonne décision. Cet outil développé à la demande des Régions et validé par des centres d’expertises (Vito, VUB et ULB) tient compte de l’ensemble des émissions d’un véhicule, de la production du carburant à son utilisation, soit selon l’approche « du puits à la roue » (Well-to-Wheel). Tant les émissions qui contribuent à l’effet de serre que celles contribuant à la pollution locale (NOx, particules) sont prises en considération. Un score de 1 à 100 (du plus polluant au plus écologique) est attribué à chaque véhicule. En sélectionnant quelques modèles, on s’aperçoit vite que les véhicules au gaz naturel sont parmi les plus respectueux de l’environnement juste derrière les modèles électriques et devant les carburants traditionnels.

On peut encore faire mieux en tenant aussi compte  de l’ensemble du cycle de vie d’un véhicule (approche LCA - Life Cycle Analysis), donc également de la production du véhicule et de son recyclage. L’étude de IFP Energies Nouvelles de septembre 2019 évalue l’ensemble des émissions de gaz à effet de serre exprimées en gCO2 équivalent. A noter que, contrairement à des hypothèses récemment médiatisées, les émissions de gaz à effet de serre liées à la production du carburant ont été calculées en se basant sur la situation européenne. L’étude confirme ainsi que le CNG (appelé GNV en France), est en termes d’impact climatique meilleur que le diesel et l’essence mais aussi les hybrides rechargeables ou non rechargeables.

Bio-CNG
Mais l’avenir, c’est déjà aujourd’hui. En décembre dernier l’inauguration de la première station bio-CNG à Bruxelles ouvre une nouvelle ère pour un carburant renouvelable bas carbone. Le bio-CNG est produit principalement à partir de déchets agricoles et est appelé à rapidement remplacer le CNG classique. Dans le graphique de IFP Energies Nouvelles, le véhicule bio-CNG apparait comme le véhicule le plus écologique, comparable au véhicule électrique. Un particulier ou une entreprise qui opte aujourd’hui pour un véhicule CNG utilisera sans aucun doute du bio-CNG, en tout ou en partie, dans les prochains mois et années.

Références :
www.ecoscore.be
Etude ACV de véhicules roulant au GNV et bioGNV, IFP Energies Nouvelles
Quelle place pour le biométhane injectable en Belgique?

CO2 vervuiling Nieuws Rijden op CNG