16.05.2019

Rouler au gaz naturel : la meilleure option pour de plus en plus de citoyens et entreprises en Wallonie.

Quatre ans après l’ouverture de la première station CNG par Enora à Tournai, les plus importants fournisseurs de CNG se retroussent les manches
pour accélérer le développement du réseau en Wallonie.

Tournai, 15/05/2019 - Quatre ans après l’inauguration par Enora de la première station-service au CNG de Wallonie à Tournai, Enora, DATS 24, Total (via sa filiale PitPoint) et gas.be dressent le bilan et les perspectives du développement du CNG en Wallonie. Les acteurs clés du secteur en Wallonie se sont réunis à Tournai en présence du Ministre wallon de l’Energie Jean-Luc Crucke. Leur but : convaincre les citoyens et les entreprises d’évoluer vers une mobilité plus propre et moins chère.

Le réseau CNG se développe fortement en Wallonie
En avril 2015, quand Enora a inauguré la première station CNG en Wallonie, la Flandre en comptait déjà 25. Quatre ans plus tard, le réseau belge a quintuplé avec près de 120 stations CNG. Désormais, la Wallonie compte 25 stations, Bruxelles 2 et la Flandre 94. Olivier Bontems, Direction des Energie et Projets Spéciaux d’IDETA, un des partenaires d’Enora : « Nous sommes fiers d’avoir lancé le CNG en Wallonie. Le fait qu’aussi bien DATS 24 et Total, via sa filiale PitPoint, ont accepté de nous rejoindre aujourd’hui démontre la volonté des acteurs du secteur. A souligner que deux tiers des projets dans l’année à venir sont prévus dans une commune ou une ville wallonne : Péruwelz, Aubange, Arlon, Loverval, Couillet, Manage, Liège, Bierghes sur la E411, Houdeng, Basècles, Frameries, Ath, Courcelles, Herve, Tournai, Pecq, Amay, Quaregnon, Herstal ou encore Nivelles. Notre objectif est de rendre le CNG disponible dans toute la Wallonie. »

 
 
Jean-Luc Crucke, Ministre wallon de l’Energie, confirme l’ambition de la Wallonie : « En 2018, le Gouvernement wallon a approuvé le Plan wallon Air-Climat Energie qui fixe des objectifs ambitieux en matière de CNG et LNG pour 2030, à savoir 220 stations équipées au CNG et 25 stations équipées au LNG. Afin d’atteindre ses objectifs, deux appels à projets ont déjà été lancés en 2018 et 2019 pour un total de plus de 17 millions d’euros. La bonne collaboration entre le public et le privé est indispensable afin d’atteindre nos objectifs en matière de carburants alternatifs. »
« Au niveau européen, le CNG enregistre aussi une forte progression (3.500 stations opérationnelles) avec d’ambitieux projets d’expansion notamment en France (+250), Espagne (+300), Allemagne (+1.000) et en Italie (+300) », ajoute encore Didier Hendrickx, Public Affairs Manager de gas.be.

Le gaz naturel joue un rôle non négligeable dans l’écologisation de notre mobilité
Selon une étude récente menée par la Commission de Régulation de l'Électricité et du Gaz*, le gaz naturel a un rôle à jouer dans l’écologisation de notre mobilité. Il émet jusqu'à 16% moins de CO2 et réduit significativement les émissions de particules fines et de NOx. Geert Degroote, Country Manager PitPoint Belgique, confirme le rôle positif joué par le CNG dans les efforts en vue d’une mobilité plus propre : « Rouler au CNG est l'un des nombreux maillons de la transition vers une mobilité plus durable. Si la voiture est la meilleure option pour organiser sa mobilité, nous estimons que la voiture au CNG est une très bonne alternative pour les trajets longs et courts. Le gaz vert est encore plus durable et est considéré comme étant le successeur renouvelable du gaz naturel. L’émission de CO2 de ce carburant alternatif est quasi neutre.»

Le CNG : plus propre mais également plus avantageux
Quiconque envisage d’acheter une nouvelle voiture se pose – à raison – la question du choix entre un véhicule essence ou diesel. Le désir de respecter davantage l’environnement est de plus en plus présent pour autant qu’il n’implique pas de concession en matière de confort et de facilité d’utilisation. De même, rares sont ceux qui sont prêts à payer plus cher pour une voiture plus respectueuse de l’environnement.
« C’est justement là le principal argument en faveur du gaz naturel véhicules ou CNG », explique Maarten Van Houdenhove, PR-manager de DATS 24. « Même si elle s’est améliorée, la qualité de l’air pose encore de sévères problèmes de santé publique. » Si les automobilistes sont d’accord de ‘passer au vert’, ils veulent aussi continuer à profiter de leur confort, sans majoration de prix ». Les voitures au CNG ont à ce titre quelques atouts à faire valoir : « Elles sont moins chères à l’usage, s’adressent à chaque profil d’utilisateur et contribuent de manière substantielle à un environnement plus sain », explique Maarten Van Houdenhove.
 
*Source : https://www.creg.be/fr/publications/etude-f1919

Les modèles CNG rentables dès le premier kilomètre
Frédéric Dubois, Conseiller principal à la CREG, constate : « Par rapport au diesel, vu la faible
différence de prix d’achat à l’heure actuelle, d’ailleurs annulée par la prime de 500 € à l’achat d’un véhicule CNG en Région wallonne (valable jusqu’au 30 juin 2019) ou par l’exemption de taxe de mise en circulation et de taxe de circulation en Flandre (valables jusqu’en 2020), les modèles CNG sont rentables en moyenne dès le premier kilomètre. »
 
La Seat Leon existe en version CNG, essence et diesel. Avec la version CNG, le conducteur épargne de 0,80€ à 8,31€ tous les 100 kilomètres parcourus.
 

 
Avec la version CNG de la Seat Arona, première SUV en CNG, le conducteur épargne 2,36 € à 5,25 € tous les 100 kilomètres parcourus par rapport à la version essence et diesel.
Par rapport à un véhicule comparable plug-in hybride et électrique, le bonus par 100 km est de 14,96 € à 18,28 € tous les 100 km parcourus.

 

*Ecoscore : L'Ecoscore est un score environnemental pour les véhicules. Autrement dit, ce score donne une indication du caractère écologique global d'un véhicule. Plusieurs impacts sont pris en compte à cet égard: l'effet de serre, la qualité de l'air (impacts sur la santé & impacts sur les écosystèmes) et les nuisances sonores. L'évaluation environnementale appliquée permet de combiner ces différents impacts en un seul indicateur. La méthode utilisée est celle d'une approche well-to-wheel. Cette méthode tient compte aussi bien des émissions liées aux déplacements du véhicule que de celles afférentes à la production et à la distribution du carburant. www.ecoscore.be
 
Un choix de véhicules CNG de plus en plus large
Malgré l’introduction de nouveaux modèles, le marché des véhicules CNG progresse doucement. Pourtant tous les types de véhicules sont disponibles en version CNG : de la plus petite citadine au plus grand monovolume. Outre Fiat, Volkswagen, Audi, Seat et Skoda, les constructeurs Ssangyong et Toyota proposent également des modèles CNG intéressants.
 
D’Ieteren qui réunit les marques qui proposent le plus de modèles roulant au gaz naturel confirme son rôle de premier fournisseur de véhicules CNG. Après l’introduction de la Seat Arona (la première SUV au CNG) lors du dernier salon automobile, le groupe présentera trois nouveaux modèles : la Skoda Scala, la Skoda Kamiq et la Seat Ateca.

Les immatriculations de véhicules CNG ont doublé en 2018
Selon le SPF Mobilité et Transports, environ 4.000 voitures CNG ont été immatriculées en 2018. Si on inclut les camionnettes et camions, le chiffre atteint les 5.000 véhicules, soit le double par rapport à l’année 2017. Aujourd’hui, déjà plus de 15.000 véhicules au CNG sillonnent les routes belges.
 
*********
 
A propos
 
ENORA
ENORA est le partenariat entre Engie, G&V Energy Group, les Agences de Développement Territorial IDETA, IDELUX et IPFH. L’objectif d’ENORA est le développement, l’implantation et l’exploitation de stations-service de CNG (Compressed Natural Gas) sur le territoire belge. Son ambition est de développer un vaste réseau de stations de distribution à destination du grand public afin de soutenir la mobilité au gaz naturel et de contribuer à la réduction des émissions de CO2. Le développement du réseau ENORA a une forte dimension wallonne, avec 16 stations CNG installées en Wallonie sur les 20 prévues à l’horizon 2020.
 
DATS 24
70 % des stations-service sont implantées à proximité des magasins de Colruyt Group. Cela permet aux clients de faire le plein au même endroit que leurs courses, et de gagner ainsi du temps et des kilomètres.

DATS 24, une entreprise engagée
Tout comme sa maison mère Colruyt Group, DATS 24 fait de la responsabilité sociétale une priorité et développe, de manière consciente et réfléchie, diverses initiatives : conseils malins, ateliers sur les véhicules alternatifs, collaboration avec l’asbl JTVOI pour plus de visibilité des jeunes pédestres et cyclistes dans la circulation.
 
Chez DATS 24, durabilité, qualité et sécurité sont indissociables. Le certificat ISO14001 constitue en ce sens une précieuse reconnaissance des efforts déployés au quotidien par le fournisseur de carburants de Colruyt Group en faveur de l’environnement.
 
DATS 24 facilite la conduite au gaz nature, à l’hydrogène et à l’électricité
DATS 24 fait figure de pionnier en Belgique dans la commercialisation du CNG (gaz naturel comprimé), le gaz naturel pour les véhicules. Les voitures au gaz naturel émettent beaucoup moins de particules fines que les véhicules à essence ou au diesel. Leurs émissions de CO2 sont également nettement inférieures. Le gaz naturel est en outre jusqu’à 50 % moins cher à la pompe que le diesel et l’essence. Depuis avril 2017, les conducteurs de voitures électriques peuvent aussi recharger leur véhicule sur les parkings de 70 magasins de Colruyt Group. Et en 2018, c’est DATS 24 qui ouvre la toute première station hydrogène intégrée en Europe, à Hal.
 
DATS 24 lance le plein avec paiement mobile en Belgique
A partir du 10 janvier 2019 les clients particuliers peuvent faire le plein avec leur smartphone chez DATS 24. Cette nouvelle fonctionnalité de l’application XTRA met pleinement l’accent sur la rapidité,
la simplicité et l’expérience client. DATS 24 est convaincue que le paiement mobile simplifie nettement la prise de carburant pour l’utilisateur.

Total et le GNV
Le Groupe dispose déjà d’un réseau d’environ 450 stations GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) dans le monde. En matière de CNG, Total est présent en France, en Allemagne, aux Pays-Bas, en Belgique, en Egypte, au Pakistan. Pour ce qui est du LNG, le Groupe a mis en service en 2015 sa première station en Belgique, à proximité du port d’Anvers et poursuit ses développements en Europe de l’Ouest.
 
Total souhaite accélérer le développement de son réseau pour atteindre rapidement un maillage répondant aux besoins de ses clients. Son marché cible : le secteur du transport en Europe où Total pourra s’appuyer sur son maillage actuel qui compte plus de 9 000 stations, dont TOTAL et AS24, pour professionnels et particuliers. La priorité sera donnée à l’accélération du développement dans les pays où le Groupe est déjà présent dans le GNV (Allemagne, Benelux, France).

Total en Belgique
Depuis 1920, Total est un acteur essentiel du paysage économique belge. Le Groupe emploie
4.800 collaborateurs dans les secteurs suivants : raffinage, pétrochimie, énergies renouvelables, vente de produits dérivés du pétrole et de produits spécialisés. Depuis 2013, le Groupe fournit également du gaz naturel et de l’électricité à des clients professionnels par le biais de sa filiale Total Gas & Power Belgium ayant repris les activités B2B de Lampiris en 2016.

PitPoint
PitPoint est un fournisseur international de carburants propres ayant pour objectif d’éviter les émissions nocives. PitPoint conçoit, construit, finance, exploite et entretient des stations-service privées et publiques proposant du LNG, du CNG, du carburant vert, de l’hydrogène ainsi que des bornes de chargement électriques pour les entreprises et les pouvoirs publics. Nous aspirons à réaliser notre vision de transport 100 % propre d’ici 2030 en innovant et en collaborant avec nos partenaires. Ensemble, nous veillons à ce que votre transition vers des transports zéro émission puisse commencer dès aujourd’hui.

Gas.be
Gas.be est la fédération des gestionnaires du réseau de transport (Fluxys) et de distribution (Fluvius, Sibelga, Ores et Resa) de gaz en Belgique. Elle œuvre à positionner stratégiquement le gaz naturel mais aussi le gaz renouvelable en tant que source d’énergie sûre, fiable, avantageuse et écologique vers le grand public, les entreprises et les autorités.
 Elle met son expertise au service de ses membres et veille à un fonctionnement sûr et adéquat des installations et des appareils au gaz grâce à son laboratoire et à son label de qualité Cerga destiné aux installateurs gaz.
 Par le biais de NGVA.be, (L’Association des véhicules au gaz naturel), elle fait la promotion du gaz, naturel et renouvelable, comme carburant essentiel d’une mobilité bas carbone et œuvre à la mise en place d’un cadre fiscal et réglementaire favorisant le déploiement des véhicules au gaz. En association avec les acteurs du secteur du gaz vert, elle veille aussi à faciliter le déploiement de cette énergie et à porter à l’attention de tous ses avantages en termes de décarbonation de notre société.
 
 
Contacts Presse
ENORA
Anne-Marie Goemaere
Chargée de Communication
goemaere@ideta.be
GSM +32 479 81 72 39
 
DATS 24
Maarten Van Houdenhove
PR-manager
maarten.vanhoudenhove@dats24.be
GSM +32 497/51.21.48

GAS.BE
Didier Hendrickx
Public Affairs Manager
didier.hendrickx@gas.be
GSM +32 473 77 02 75

TOTAL/PITPOINT
Pascal De Crem
External Communication Manager pascal.de-crem@total.com
GSM +32 475 76 55 19
 
Sander Graumans
Communication Manager
Sander.Graumans@pitpoint.be
GSM +32 486 30 76 08