19.05.2020

De plus en plus de villes et de communes optent pour une flotte au gaz 

Les véhicules au CNG gagnent en popularité
La conduite au gaz est une alternative intéressante aux voitures au diesel et à l’essence, et de nombreuses communes l’ont compris. La société intercommunale de gestion des déchets Imog a été pionnière en Flandre en 2015 et est toujours convaincue des avantages du CNG aujourd’hui. « Nous venons d’ouvrir une deuxième station-service. »

L’ambition de l’Europe est d’être totalement neutre vis-à-vis du climat d’ici 2050. C’est pourquoi les villes et les communes sont entre autres invitées à rendre leur flotte plus écologique. Les véhicules au CNG sont une bonne alternative aux voitures à l’essence et au diesel. Ceux-ci sont non seulement intéressants à l’achat et à l’entretien, mais ils permettent également de faire des économies non négligeables lors du passage à la pompe et ils rejettent moins de CO2 et de poussières fines. De plus, le CNG offre également des garanties pour l’avenir. Les voitures fonctionneront bientôt avec du biogaz renouvelable, produit à partir de déchets agricoles et ménagers, ce qui réduira encore davantage les émissions de CO. 

Imog de Harelbeke n’a plus besoin d’être convaincue. La société intercommunale de gestion des déchets a été pionnière en 2015 avec l’achat de véhicules au CNG et l’installation d’une station-service. « Nous y avions bien réfléchi à l’époque, mais cela s’est avéré être le seul bon choix par la suite », explique Johan Bonnier, directeur général d’Imog. « En plus de nos propres camions, d’autres villes et communes et de nombreux particuliers viennent faire le plein sur notre site. Nous avons amorti notre installation en deux ans et demi. En raison de ces résultats fantastiques, nous avons ouvert une deuxième station-service en mars de cette année. »

« Mieux que l’électrique »
La commune de Flandre occidentale de Zwevegem et la zone de secours de Fluvia ont également rejoint l’aventure du CNG. « Cela s’inscrit parfaitement dans notre plan d’action climatique local pour émettre moins de CO2 », explique le bourgmestre de Zwevegem, Marc Doutreluingne. « Nous avons été convaincus par le prix, les bienfaits envers le climat et la distance pouvant être parcourue avec un véhicule au CNG. C’est un avantage majeur par rapport aux voitures électriques. L’intention est de faire fonctionner 85 % de notre flotte au CNG d’ici la fin de cette période pilote. »

La zone de secours de Fluvia a également opté pour le respect de l’environnement. « Chez les pompiers, nous jouons la carte de l’avenir et cela inclut une flotte verte. Un tiers de nos véhicules roulent au CNG, ce qui est plutôt bien », conclut Kaat Nuyttens de Fluvia.

Envie d’en savoir plus ? Découvrez ici le reportage Z-ENERGY de Canal Z.

Vous souhaitez, en tant que commune, rendre votre flotte plus verte et installer une installation de CNG ? Alors n’hésitez pas à contacter Didier Hendrickx pour plus d'infos.

Nieuws Rijden op CNG