Accepter les paramètres de confidentialité pour visionner cette vidéo

Video placeholder
06.06.2023

Décarboner le chauffage des logements existants avec une pompe à chaleur hybride.

Chauffage hybrideReportageChauffage durable

L'Union européenne a fixé les objectifs ambitieux en matière de décarbonation des logements, moins 55% d'ici 2030. Ce qui signifie qu’il y a un effort considérable à mener.

Décarboner le chauffage des habitations n'est pas si facile, notamment les logements existants. Il existe une solution la combinaison d'une pompe à chaleur électrique et d'une chaudière au gaz. La pompe à chaleur électrique va couvrir les deux tiers des besoins de chauffage et la chaudière gaz va intervenir lorsque la température sera plus ou moins autour de 5 dégrée dehors. Qu’est-ce qu'est intéressent de voir, ce qu’on va pouvoir progressivement remplacer le gaz naturel utilisé par cette chaudière gaz par du gaz renouvelable.

Dans ce gaz renouvelable aujourd'hui en Belgique est en plein développement, le biométhane principalement. Et on peut espérer à l’avenir que ce développement va couvrir un bon parti de besoins de chauffage.

Le défi est désormais de développer la production de biométhane, de développer la mise sur le marché des appareils d'utilisation mais également d'investir dans la formation des installateurs.

Les fabricants de chauffage préfèrent actuellement une approche hybride.

La directive de l'Union Européenne sur les énergies renouvelables vise à accélérer la transition vers les énergies renouvelables. Une partie de cette transition énergétique consiste à faire évoluer plus rapidement les systèmes de chauffage domestique. Ainsi la dépendance aux énergies fossiles peut diminuer plus rapidement.

Les défis belges, certainement pour notre secteur, sont immenses. D'abord il y a un défi pour nous en tant que fabricant de suivre la tendance du marché et ensuite je suis principalement le gouvernement. Lorsqu'ils prennent des décisions, nous devons nous assurer que nous sommes prêts à nous conformer.

A cause de cette transition énergétique nous devons réduire les émissions et nous sommes obligés d'introduire des nouvelles technologies.

Notre entreprise croit fermement à l'hybridation, en particulier sur le marché de la rénovation. Parce que vous allez en fait combiner le meilleur des deux mondes. Une combinaison d'une chaudière de chauffage existante ou neuve, associée à une pompe à chaleur qui est décisive.

Continuer à se former sur les nouvelles technologies est un challenge.

Les fabricants, les associations professionnelles et les institutions d'enseignement peuvent s'adresser au Belgian Technology Center for Cooling & Heating pour des informations, un partage des connaissances et une formation. Continuer à se former sur les nouvelles technologies en particulier est un challenge.

BtecCH est un centre de connaissances pour les technologies du chauffage et du refroidissement. Nous suivons la transition énergétique complète, du gaz fossile, fioul et autres, jusqu'aux pompes à chaleur, aux applications hybrides, à l'hydrogène, et aux biocarburants qui seront ajoutés. Ces énergies renouvelables évoluent très rapidement. Le seul problème auquel nous sommes confrontés, c'est qu'il est difficile pour l'éducation traditionnelle de suivre. Les réglementations et les lois se font rapidement et il est difficile de les transmettre immédiatement aux personnes concernées. Nous essayons de soutenir cela. Le goulot d'étranglement pour l'avenir sera de placer les bonnes personnes au bon endroit dans tous ces nouveaux développements et technologies.

Pour répondre au besoin de formation, VIVES Hogeschool propose un certain nombre de cours qui accordent une attention particulière aux nouvelles technologies de l'énergie.

VIVES compte six domaines d'études et la technologie en fait partie. La transition énergétique est un sujet d'actualité. Nous prenons notre responsabilité et y travaillons avec nos étudiants. Nos étudiants qui sont en fait ceux qui doivent agir et réfléchir à notre énergie pour demain. Nous avons développé différents programmes d'études : un baccalauréat en technologie de l'énergie, un diplôme d'études supérieures en systèmes énergétiques ou en systèmes CVC. Nous préparons vraiment les étudiants à se lancer dans tout ce qui touche à la transition énergétique. Pour aujourd'hui, mais aussi pour demain et dans un avenir plus lointain.

Partagez cet article via